facebook pixel

Fiscalité et comptabilité en République Tchèque

  • Délai de création: 20 jours
  • Sociétés pré-constituées: Oui
  • Comptabilité: Obligatoire
  • Secrétariat: Obligatoire
  • Actionnariat anonyme: Oui
  • Directeur nominé: Oui
Impôt: 19%
1 CZK = 0.03 €

Les différents taux d’imposition

La taxe qui s’applique sur les sociétés en République Tchèque est de 19% pour tous les revenus et également pour les gains de capitaux. Les revenus d’investissements et des fonds de retraite sont imposés à 5%.

Il est possible de déduire de ses impôts les amortissements des biens, les matériaux et services achetés, les salaires, assurances santé et cotisations sociales, mais également les dons, dépenses de R&D et les pertes fiscales.

La taxe sur la consommation (TVA) est de 21 %, ou de 15 % pour les livres et les produits alimentaires et de santé. L’impôt individuel sur les revenus est fixe (15 %) auquel sont déductibles les cotisations de retraite, les allocations pour handicap, les intérêts sur hypothèques, les assurances vie ou les cadeaux d’entreprise.

La France et la République Tchèque ont signé une convention de non double imposition en 2003.

Liens :
Guide de la Fiscalité

 

L’essentiel de la comptabilité

Les Normes de Comptabilité Nationale régissent l’exercice comptable des entreprises et sont établies par le Ministère des Finances et cherchent à se rapprocher de l’International Financial Reporting Standards.

L’année fiscale doit obligatoire être différente de l’année civile ; elle est donc laissée au choix des entreprises, mais doit toutefois s’étendre sur 12 mois. Les comptes des entreprises doivent être rédigés en tchèque, exprimés en CZK et doivent comprendre un bilan, un compte des profits et pertes ainsi qu’une annexe.

Un commissaire aux comptes doit enfin réaliser un audit annuel de la santé financière de l’entreprise.

Liens :
Ministère des Finances
Chambre des Comptables Certifiés

Démarrez votre activité immédiatement
SOCIÉTÉS PRÉCONSTITUÉES
disponible en 24h