Entreprise
Quelles sont les causes de la crise financière en 2008 ?

Quelles sont les causes de la crise financière en 2008 ?

C'est à cause des difficultés trouvées par les ménages américains à moyen revenu, afin de rendre les crédits qu'ils ont pris pour l'acquisition d'un logement que la crise de 2008 a eu lieu. En réalité, ces crédits ont été attribués à des emprunteurs qui ne possédaient pas  des assurances pour prendre part des taux d'intérêt préférentiel. 

Que s'est-il passé en 2008 ?

C'est en s'appuyant sur des degrés d'intérêt considérablement faible que la Banque centrale des États-Unis a établi au cours de plusieurs années, pour traiter l'endettement des ménages américains. Cela a commencé après la crise boursière sur les valeurs de 2001. Par ailleurs, d'une façon régulière, tout crédit à cet instant était rattrapable, cela se fait par la prise en compte de l'augmentation de la valeur de bien, pour permettre au demandeur à avoir une nouvelle dette en fonction du la hausse de la valeur de son patrimoine. 

Les crédits ont été affirmés par une approche sur le bien acheté, le concept considérer la situation de l'immobilier aux États-Unis comme étant progressive. Dans cette situation, un manque de débiteur devait être plus que rattrapé par la liquidation du bien hypothéqué. 

Autre paramètre, la flexibilité des taux de crédits accordés, pour des fins marketing ont été allégées pour attirer l'emprunteur. En effet, ces charges financières progressaient au fin de 2 ou 3 ans et le degrés d'emprunt était fixé sur le taux directeur de la FED.

L'itinéraire de la crise économique 

L'interprétation de l'itinéraire de cette crise économique est relativement facile à cerner, deux acteurs essentiels doivent être mentionnés en l'occurrence : 

  • Le rôle de la Banque Centrale américaine, 
  • Les prix de l'immobilier. 

En effet, le développement de l'inflation et de la progression américaine a poussé la Banque Centrale des États-Unis à lever ses taux de 1 % en 2004 jusqu'à 5% en 2006. Cet évolution a pesée considérablement sur les charges financières qui se sont doublées en 2 ans. En deuxième lieu, le prix de l'immobilier a commencé à chuter dans pratiquement tous le pays. 

Cette situation a créé un déséquilibre entre la valeur des logements et la valeur réelle des crédits qui devraient en principe porter garant. La foule du manque des débiteurs et des reventes successives des biens hypothéquées à favoriser la baisse des prix de l'immobilier. Les prêteurs ont fini par être touchés et commençaient à trouver des difficultés, à l'instar des établissement de crédit spécialisés. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *