facebook pixel

La BCE veut favoriser le refinancement des entreprises

dans Actualites Par Fidusuisse Les commentaires sont fermés

La BCE – banque centrale européenne envisage trois mesures en vue de favoriser le refinancement des banques et par voie de conséquences des entreprises :

Plus de produits de titrisation

1- Permettre aux banques sous la BCE d’apporter plus de produits de titrisation1 a son guichet au moment d’emprunter des devises (en l’occurrence l’euro) l’idée, c’est d’abaisser la note de crédit exigée sur les produits financiers notamment les ABS : Assets Backed Securities (Technique élargie à d’autres éléments d’actifs : crédits automobiles, en cours débiteurs) . Les banques pourront se financer plus facilement et alimenter leurs marchés intérieurs. Toutefois, il ne s’agit pas de laisser libre court aux dérives libertaires car seuls sont acceptés les produits les moins opaques.

Une commission réduite et des types de produits financiers divers

2- Diminuer la prime sur les actifs apportés : prendre moins d’argent chez les banques qui apportent des titres ; pour augmenter leur ratio de liquidité.

3- Permettre aux banques d’apporter des paquets de prêts aux pme d’un niveau du risque réduit.

Avec les difficultés de financement qui ont vu le jour depuis la crise de confiance consécutive a la crise financière, la mobilisation de créances a connu un réel essor ; aussi dans le contexte actuel de resserrement des conditions autour des banques et pourrait s’agir d’une bouffée d’oxygène pour les banques qui devraient dans la foulée faciliter les modalités d’octroi de crédits aux pme.

Qu’est ce que la TITRISATION

Procédé d’ingénierie financière qui consiste à céder un paquet de créances déterminé à un acquéreur, proposés aux investisseurs par l’intermédiaire de banque d’investissement.

Les caractéristiques des titres à émettre dépendent de la nature et de la qualité des crédits ainsi que de la notation des agences.

Démarrez votre activité immédiatement
SOCIÉTÉS PRÉCONSTITUÉES
disponible en 24h