facebook pixel

La Dominique: Citoyenneté aux investisseurs

dans Articles Par Fidusuisse Les commentaires sont fermés
dominique

La Dominique, petit état des Antilles, vient d’annoncer le renforcement de son unité pour la citoyenneté par l’investissement. Ce renforcement démontre, s’il en était besoin, l’intérêt des investisseurs et des sociétés offshore pour cet état.

La Dominique : Un état concurrencé

« Avec plus de concurrence et les différentes possibilités qui s’ouvrent dans le monde, nous avons senti la nécessité de professionnaliser le programme de citoyenneté par l’investissement en Dominique ». C’est en outre ce qu’a annoncé Emmanuel Nathan le coordonnateur de l’unité CBI (Citizen By Investment). En effet, les demandes devenant de plus en plus nombreuses dans cet État, il semblait important d’accroître cette unité. Les temps de traitement des demandes se rallongeant. C’est ainsi que huit membres du personnel seront spécialement dédiées à ce travail en relais du ministère des Finances. Et cela ne devrait pas être prêt de s’arrêter puisque le premier ministre de la Dominique s’est rendu récemment en Chine pour « trouver » des candidats à ce programme de citoyenneté par l’Investissement. Il est vrai que la politique offshore de ce pays est l’une des plus intéressante, puisque dès lors que la société ne fait pas de commerce et ne possède pas de biens immobiliers sur l’île elle est totalement exonérée d’impôts sur les sociétés. Le particuliers ne sont pas non plus imposés sur les revenus, il n’existe pas de droit de succession ni d’obligations comptables, l’anonymat est garanti et le secret bancaire est gardé.

Un programme de citoyenneté vieux de plus de 20 ans.dominique

C’est en 1993 que ce programme de citoyenneté par l’investissement a été crée au sein de la Dominique. Cet État a d’ailleurs été un des premiers états des Antilles à le mettre en pratique. Contre un dépôt de 100.000 dollars à la banque nationale du pays, l’investisseur pouvait alors obtenir sa citoyenneté. Cet investissement était considéré comme un don effectué auprès du pays. Grâce à cette somme la personne recevait la citoyenneté dominicaine et pouvait ainsi profiter du passeport qui permet l’accès à plus d’une centaine de pays sans demande de visa. Dans la même lignée, certains pays comme Singapour ou Hong Kong permettent aux investisseurs d’obtenir un statut de résident sans, toutefois, obtenir la nationalité.

La citoyenneté par l’investissement à la Dominique est un peu différente aujourd’hui puisqu’il est possible d’obtenir cette citoyenneté en faisant la demande au gouvernement ou en apportant au sein du pays un investissement de 200.000 dollars. Le déplacement en Chine du premier ministre dominicain est donc, pour lui, un « besoin » d’investissement qui devrait permettre de stimuler le développement économique de l’île. Mais c’est aussi une manière de rappeler que de nombreux avantages existent toujours dans les Caraïbes pour toutes les personnes qui souhaitent rejoindre les paradis fiscaux et que la Dominique est particulièrement bien placée pour cela.

Démarrez votre activité immédiatement
SOCIÉTÉS PRÉCONSTITUÉES
disponible en 24h