facebook pixel

La transparence Bancaire ou le top 10 de l’opacité financière

dans Les cahiers de l'Offshore Par Fidusuisse Les commentaires sont fermés
transparence bancaire

Alors que l’OCDE n’a de cesse de lutter contre l’évasion fiscale, l’ONG « Tax Justice Network » réalise un rapport annuel sur l’opacité financière démontrant que nous sommes encore bien loin de la levée du secret bancaire dans bon nombre de contrées:

C’est la Suisse qui détient et conserve la pole position

Banque

Banque

Toujours génératrice d’emplois, la discrétion suisse de ce secteur fait partie du patrimoine culturel, même si certains efforts d’assistance administrative sont progressivement accordés.

Suit le Luxembourg, refuge des exilés fiscaux aux vertus pas si souvent irréprochables, et dont la réputation – allez savoir pourquoi – est toutefois plus modeste que celle de la Suisse.

Sur la 3ème marche du podium se trouve Hong Kong, plateforme asiatique, où circule une grande part d’activités bancaires plus ou moins officielles de l’Union Européenne et des Etats Unis d’Amérique.

L’Europe encore

Un peu plus loin, et aussi surprenant que cela paraisse, l’Allemagne, suivant les non moins célèbres Iles Caïmans et Singapour, vient rejoindre le classement. La rigueur germanique laisse la part belle à une exemption d’impôts pour les non-résidents, des échanges d’information au compte-gouttes, sans oublier un nombre important d’étrangers possédant des actifs par le biais de structures complexes.

Enfin, les tentacules du Royaume-Uni, dépendances et autres territoires, viennent s’insérer dans la liste des 80 et quelques juridictions répertoriées et l’opacité exercée placent le Royaume-Uni lui-même dans une position qu’il semble, a priori, défendre.

Démarrez votre activité immédiatement
SOCIÉTÉS PRÉCONSTITUÉES
disponible en 24h