facebook pixel

Le montage financier de Coca Cola

dans Actualites Par Fidusuisse Les commentaires sont fermés
coca-cola

La société américaine Coca-Cola a mis en place un système qui lui permet d’optimiser ses profits grâce a un montage financier aux Iles Caïmans. Ce montage offshore lui a permis de réaliser d’énormes bénéfices. Comment arrive-t-il à faire cela ? Voilà la question que tout le monde se pose.

Le système utilisé par la Firme

L’exploitation de la recette, des marques et la fabrication du concentré de boisson sont les choses faites par The Coca-Cola Company. Il vend ensuite le concentré aux embouteilleurs. Pour avoir un produit final, ces derniers y associent de l’eau gazeuse. De là, la firme américaine garde l’ensemble de la marge opérationnelle qui est de 20%. Avec Coca-Cola Entreprise SAS, l’embouteilleur de la firme, chargé de couvrir certains pays européens, a une marge de 12% qui est réalisée.

Les montants amassés dans ces transactions sont  placés dans des pays à fiscalité réduite ou nulle. La firme Atlantic Industries Ltd immatriculée aux Iles Caïmans procède à la vente du concentré en Europe et Afrique. Le même rôle est aussi joué par l’entreprise Irlandaise European Refreshments Ltd dont 99% des parts sont détenues par The Coca-Cola Company

Les paradis fiscaux, l’eldorado de The Coca-Cola Companybureau-coca-cola

Ces bénéfices, une fois arrivés dans les Iles Caïmans sont conservés sur place. Sous le régime Bush, The Coca-Cola Company avait pu profiter d’une décision favorable du président de l’époque (payer des taxes à hauteur de 5,25%) pour rapatrier 7,5 milliards de dollars dont 6 milliards provenaient des paradis fiscaux. D’ailleurs, Coca-Cola avait elle-même précisé l’origine de ces fonds.

En effet, sur le rapport du Congrès américain, il y a été signifié que la majeure partie de cet argent était gardée dans une filiale basée aux Iles Caïmans. Il ne disposait pas de personnel et avait pour principal objectif de servir d’« isolation juridique » pour les actifs du groupe. Aujourd’hui, The Coca-Cola Company enregistre une grande partie des ses bénéfices dans les paradis fiscaux.

Les Iles Caïmans ne sont pas ces seuls paradis fiscaux. Il y a aussi d’autres firmes basées à Luxembourg, aux Iles Vierges Britanniques, mais aussi à Guernesey. Sur le sol américain, The Coca-Cola Compagny profite aussi des paradis fiscaux. En effet, il est immatriculé au Delaware. Cet État est connu pour être un paradis fiscal. Au niveau du canton de Zug en Suisse, on y retrouve le siège de l’embouteilleur grec Coca-Cola HBC.

Une extension de ses bases avec les fonds des Iles Caïmans

32 milliards de dollars, c’est la somme gagnée par la société Offshore de Coca-Cola. Avec cette optimisation fiscale, le groupe américain procède à une extension de son activité hors des États-Unis. En effet, il procède à des rachats d’entreprises grâce à sa firme irlandaise et à celle basée aux Iles Caïmans. Parmi les groupes acquis, il y a l’américain Keurig Green Mountain, le Britannique Innocent et le russe Nidan.

Il contribue également dans la Coalition qui cherche à faire baisser les impôts aux États-Unis. En 2015, le leader des boissons gazeuses a vu ses économies atteindre le somme de 223 millions de dollars grâce notamment aux accords signés avec des pays comme la Suède, Singapour, Costa Rica et le Brésil. En échange de ces accords, Coca-Cola s’était engagée à investir dans ces pays.

Démarrez votre activité immédiatement
SOCIÉTÉS PRÉCONSTITUÉES
disponible en 24h