facebook pixel

Maroc: Nouvel eldorado Fiscal pour les retraités.

dans Articles Par Fidusuisse Les commentaires sont fermés
maroc offshore

De plus en plus, les retraités européens et français en particulier, découvrent et choisissent le Maroc  comme destination pour passer leur retraite. Si le climat et la qualité de vie arrivent en tête des raisons de ce choix, un meilleur pouvoir d’achat en est une raison essentielle également. Mais il semblerait aujourd’hui que le nombre de retraités souhaitant prendre leur retraite dans ce pays soit en constante augmentation. Car la mise en avant d’une convention franco-marocaine, qui existe tout de même depuis quarante deux ans, semble revenir au goût du jour, grâce à des appels du pied du fisc marocain envers les français.

Un convention fiscale au Maroc très alléchante

C’est en effet en 1971 que la convention franco-marocaine stipule que les «pensions et rentes viagères ne seront imposables que dans le seul État où le contribuable a son domicile fiscal ». Ce qui signifie que même si vous touchez une pension de retraite de l’État français, il suffit que vous ayez votre domicile fiscal au Maroc et vous ne serez imposable sur vos revenus qu’au niveau du Royaume. Donc, pas d’impôts en France et très peu au Maroc. D’autant plus que le fisc marocain considère comme résident marocain toute personne qui séjourne au moins 183 jours par an dans le Royaume. Ainsi, il suffit d’habiter environ 6 mois au Maroc pour être considéré comme résident. Les seules restrictions qu’a imposé le Maroc sont alors de ne pas abuser des aller-retours en France.

Un calcul des impôts très intéressant

A partir du moment où les français seront déclarés résidents du Maroc, ils vont obtenir de très gros avantages au niveau des impôts. Tout d’abord en ce qui concerne l’impôt sur le revenu. Car les français résident au Maroc ont non seulement droit à une réduction de 80% de leur impôts à payer, mais de plus, ils ont la possibilité, si leur pension est versée directement sur un compte en banque marocain, en dirhams et non convertible, d’appliquer un abattement sur le montant des pensions perçues de 40%.

offshore maroc

offshore maroc

Concrètement, un retraité qui perçoit 2000 euros de pension par mois ne déclarera que (2000 euros *12 *60%) 14400 euros au fisc marocain. Il subira alors le taux d’imposition marocain sur cette somme et aura droit à une ristourne de 80% sur ce qu’il devrait payer. En conclusion, le taux d’imposition pour les résidents marocains d’origine française est de l’ordre de 1 à 2% en moyenne et il ne dépasse pas les 4% en règle générale. De quoi attirer bien des convoitises.

Mais l’impôt sur le revenu n’est pas le seul avantage au niveau fiscal. Car le Maroc ne connaît pas non plus d’impôts sur la fortune, ni de droits de succession. Et pour finir, tous les retraités sont exonérés de taxes sur les revenus locatifs pendant trois ans et ont ensuite droit à un abattement de 40%.

Une brochure présentait récemment les avantages de l’expatriation des retraités vers le Maroc. Fiscalité, douceur de vivre, climat. Tout était mis en avant pour les attirer. Et compte tenu du prix de l’immobilier qui, malgré la hausse récente est encore très abordable, on comprend pourquoi le Maroc peut vite devenir l’eldorado des retraités français.

Démarrez votre activité immédiatement
SOCIÉTÉS PRÉCONSTITUÉES
disponible en 24h