facebook pixel

Optimisation fiscale Hollande: Publicis-Omnicom va installer son siège aux Pays-Bas

dans Actualites Par Fidusuisse Les commentaires sont fermés

Le rapprochement annoncé ce week-end entre le français Publicis et l’américain Omnicom, après plus de 6 mois de négociations, va donner naissance au numéro un mondial de la publicité. Le nouveau leader incontesté de la pub issu de cette fusion, dont la valorisation boursière atteindra 26 milliards d’euros, va installer son siège aux Pays-Bas en créant une holding notamment afin de bénéficier de règles fiscales avantageuses favorables aux entreprises auxquelles le management de Publicis Omnicom n’est pas resté insensible.

Les Pays-Bas: un pays neutre et stable intéressant pour l’optimisation fiscale onshore

Les entreprises, de nationalités multiples, sont de plus en plus nombreuses à s’installer aux Pays-Bas. Après par exemple Renault-Nissan ou EADS, c’est aujourd’hui Publicis-Omnicom qui souhaite créer sons siège en Hollande. Le pays, disposant d’une grande stabilité politique, est également réputé comme étant un pays neutre. C’est tout d’abord ce choix d’une place neutre, évitant de mettre en avant Publicis ou Omnicom en installant le siège social en France ou à l’inverse aux Etats-Unis, qui a poussé le nouveau groupe à se tourner vers les Pays-Bas.

C’est également la stabilité fiscale, avec une législation qui n’a pas bougé depuis plus de 20 ans permettant ainsi une excellente visibilité à moyen et long termes, qui a attiré le futur géant de la publicité portant désormais l’appellation Publicis-Omnicom.

Une fiscalité dans la moyenne basse européenne

Les Pays-Bas sont effectivement une place onshore intéressante. Ils font partie des 20 pays les plus riches au monde et sont la troisième nation la plus développée selon les Nations-Unies. Avec 20% d’impôts sur les sociétés, les Pays-Bas sont dans la moyenne basse européenne. Même si Chypre et le Luxembourg, avec 15% d’impôts sur les sociétés, ou encore l’Irlande avec 12,5%, sont des pays encore moins fiscalisés pour les entreprises, les Pays-Bas disposent d’un large réseau de conventions fiscales leur permettant d’être une destination onshore de choix pour l’optimisation fiscale.
Selon la banque centrale néerlandaise, ces dispositifs fiscaux avantageux du pays en 2010 avaient déjà attiré 10 200 milliards d’euros répartis dans 14 300 holdings. L’intérêt de la création d’une société onshore reste aujourd’hui encore bien présent.

Démarrez votre activité immédiatement
SOCIÉTÉS PRÉCONSTITUÉES
disponible en 24h