facebook pixel

Société offshore : comment rapatrier légalement ses revenus ?

dans Les cahiers de l'Offshore Par Fidusuisse Les commentaires sont fermés
investissemnts offshore

Bien que l’installation d’une société offshore soit facile, le rapatriement de ses revenus est souvent un vrai casse-tête. Découvrez, à cet effet, quelques bonnes pratiques vous permettant de disposer vos revenus domiciliés à l’étranger.

Qu’est-ce qu’une société offshore ?

Il s’agit d’une société qui n’est pas soumise à un impôt sur le capital ou sur les bénéfices. Étant une société non résidente, elle est généralement installée dans un pays autre que celui dans lequel l’on réside. Les pays comme les Émirats Arabes Unis, le Royaume-Uni ou la Suisse proposent d’énormes avantages fiscaux en faveur de ce type de société.

Quels sont les avantages d’une société offshore ?

Le premier avantage d’une société offshore est avant tout fiscal. En profitant d’une fiscalité avantageuse, un investisseur peut optimiser ses revenus rapidement à l’étranger. Une telle entreprise permet aussi de protéger son patrimoine. En groupant tous vos biens dans différents pays sous un seul et même nom d’entreprise, la législation fiscale du pays d’accueil s’appliquera de facto à l’ensemble de votre fortune. La création d’une société offshore repose également sur le principe de l’anonymat. De plus, la création d’une telle société reste simple. Il n’y a pas beaucoup de formalités à remplir.

Comment rapatrier légalement ses revenus en offshoring ?

Après avoir créé sa société et généré des ressources dans un pays étranger, le plus difficile reste le rapatriement de ses revenus offshore. En France par exemple, un chef d’entreprise ne peut pas déclarer sa société offshore auprès des services du fisc à l’heure actuelle. Il sera contraint de payer une grosse amende ou même d’être fiché.
Dans le cas de figure, l’expatriation fiscale est un moyen simple pour rapatrier ses revenus offshore. Elle permet à une société offshore de changer facilement sa résidence fiscale en toute légalité.

Dans la pratique, il suffit de délocaliser une partie physique de l’activité de son entreprise à l’étranger (si possible les prises de décision). Cela permet de déclarer ensuite ses comptes offshore et sa société dans son nouveau pays de résidence. En effet, la plupart des pays ne cherchent pas souvent à vérifier si les actifs que vous avez déclarés le sont aussi dans votre pays de résidence. Ce qui constitue déjà une pression de moins, lorsqu’on connaît toutes les contraintes fiscales imposées par certains États.

Quelques bonnes pratiques pour rapatrier ses revenus offshore

Étant en France, il est possible de procéder par un système de « facturation inverse » pour entrer en possession de ses revenus. Il s’agit d’un moyen légal permettant d’utiliser ses revenus offshore en toute liberté. Cela marche bien lorsque le compte de la société est alimenté par la clientèle depuis l’étranger. Par ailleurs, un achat (alimentation, biens immobiliers, matériels, etc.) ou un placement de fonds sont aussi des moyens légaux pour disposer vos revenus offshore.

La délocalisation fiscale est un moyen intéressant pour développer son activité sans avoir besoin de s’exposer à la pression du fisc. En choisissant une destination avantageuse sur le plan fiscal, il sera facile de rapatrier ses revenus de manière légale.

Démarrez votre activité immédiatement
SOCIÉTÉS PRÉCONSTITUÉES
disponible en 24h