facebook pixel

Le paradis fiscal de l’île Maurice

dans Articles Par Fidusuisse Les commentaires sont fermés
ile maurice

L’île Maurice est un endroit de rêve pour passer des vacances. Mais c’est également une formidable plateforme pour les investissements. Sa situation dans l’océan indien lui confère le statut de plaque tournante entre l’Afrique, L’Inde, l’Asie et le reste du monde. Elle est de plus particulièrement stable au niveau de sa politique et elle est gouvernée par le principe de l liberté des marchés. A ce titre, elle a été classée par le Wall Street Journal 8eme pays où la liberté économique prédomine, devant les États-Unis, La Grande-Bretagne, le Japon, l’Allemagne et la France. Et l’île Maurice n’a pas fini d’attirer les investisseurs étrangers.

Une fiscalité très avantageuse…

En effet, la fiscalité de l’île a été mise en place dans ce sens. Ainsi toutes les sociétés offshore ont droit à un crédit d’impôt égal à 80%. De ce fait, de nombreuses sociétés peuvent être créées sur cette île et profiter d’un taux d’imposition très faible. Il est d’autant plus faible qu’il est au maximum de 15% autant pour l’impôt sur les revenus des particuliers que sur l’impôt des sociétés. Il existe d’ailleurs des conventions de non double imposition facilitant ainsi les mouvements entrants ou sortants de capitaux. Ces conventions ont été validées avec différents pays dont la France, depuis 1980. Plus de 37 traités ont ainsi été signés.

Mais la fiscalité mauricienne va plus loin puisqu’il n’est pas obligatoire de tenir de comptabilité et les sociétés offshore ne sont pas tenues à soumettre leurs comptes. De la même façon, les sociétés créées le sont en totale confidentialité puisque les informations sur les associés et leur domicile ne sont pas communiquées, que les associés soient des personnes physiques ou morales.

…Avec des nouveautés intéressantes

ile maurice

ile maurice

Le ministre des finances et du développement vient encore de valoriser les investisseurs qui souhaitent se développer dans l’île. En effet, il a annoncé de nouveaux allégements fiscaux pour les petites et moyenne entreprises. Ainsi, les PME nouvellement créées et qui auront un chiffre d’affaires inférieur à 250.000 euros seront exonérés d’impôts pendant 8ans. Ces nouvelles mesures s’accompagnent d’incitations au retour pour les jeunes expatriés de deuxième génération. Le pays est en effet demandeur de main d’œuvre qualifiée et il souhaite que les expatriés de deuxième génération regagne le pays. Pour cela, il a été mis en place des exonération totale d’impôts sur le revenu pendant 10 ans.

Mais le gouvernement a souhaité également les attirer en les exonérant de droit de douane sur l’achat de véhicules ainsi que des droits d’importation sur leurs effet personnels. Et afin de permettre à ces nouvelles entreprises d’être financées, le gouvernement va créer une banque spécifique qui permettra de fournir des capitaux lors du démarrage de ces entreprises.

Enfin, de nouvelles mesures ont été établies concernant les taux de TVA et les seuils minimum d’enregistrement. Toutes ces mesures visant, bien évidemment à réduire les impôts dus par ces nouvelles entreprises qui pourraient repousser certains néo-entrepreneur.

Démarrez votre activité immédiatement
SOCIÉTÉS PRÉCONSTITUÉES
disponible en 24h